Juin à l'Hôtel !

Alors que les beaux jours reviennent, ils ramènent avec eux les curieuses et curieux qui peuvent découvrir Pasteur progressivement rouvert aux publics.

Des visites !

La conciergerie de l’Hôtel et l’Edulab’ propose aussi des visites exploratoires aux élèves de l’école Liberté. Certain.es, alors en maternelle à Faux Pont, avaient pu découvrir le bâtiment pendant la phase de chantier. Ces visites sont l’occasion de recueillir les représentations des enfants sur l’espace de l’Hôtel, leurs questionnements sur les règles du jeu dans cette grande maison commune Pasteur, et l’articulation avec l’école aux rez-de-chaussée . Leurs propos recueillis alimenteront un texte de présentation de l’Hôtel vu par les enfants.

Les hôtes en Juin :

Construire pour se reconstruire

La photographe Anne-Cécile Esteve propose un regard sur le chantier de remobilisation PERMIS DE CONSTRUIRE portée par les Compagnons Bâtisseurs et de nombreux partenaires. Dans les Appartements avec Vues au deuxième étage, une exposition de ses travaux invite à un cheminement libre à la découverte dyptiques qui font dialoguer les portrait des compagnon.nes et les espaces en travaux, dans ce lieu où l’on se répare en réparant.
 

In-Fini Pasteur

La photographe Louise Quignon a suivi le chantier de réhabilitation du bâtiment Pasteur pendant deux ans. Son travail révèle les coulisses de cette métamorphose en créant des images à partir des éléments du chantier. Équipée de flash et de gélatines colorées, Louise Quignon met en place des visions teintées d’imaginaire d’une construction en perpétuel mouvement. Vous pourrez découvrir ces œuvres entre le 21 Juin et le 31 Juillet sur les bords de la Vilaine qui longe Pasteur. Une des photographies sera installée au premier étage de l’Hôtel en grande galerie, comme une invitation à porter un regard sur l’exposition depuis un autre angle, par les fenêtres du bâtiment.

 

Les Hôtes de Passage :

✩La promotion du master 2 direction de projets culturels de l'Observatoire des politiques culturelles de Grenoble, pose ses valises à Rennes pour une semaine et viennent à la rencontre de l’Hôtel le 23 juin pour une session d’étude orchestré par la conciergerie : « Faire Lieu Commun à partir des usages d’un territoire : L’expérience de l’Hôtel Pasteur, histoires, activités, modèle économique, gouvernance, relations au territoire »

Food not Bombs se met aux fourneaux pour mitonner un repas végan à partir d’aliments récupérés. Comme de nombreux dimanches une fois par mois, le collectif distribue gratuitement ces petits plats à toutes et tous place Hoche.

✩ Les Jeunes à travers le Monde, Prisme et les Ateliers du Bourg s’associent pour permettre à un groupe de jeunes volontaires de s’essayer à la sérigraphie.

✩ Un temps de réunion d’équipe pour Breizh Insertion Sport  

✩ Le danseur Jean-Baptiste André se met en recherche dans le Cabinet des Curiosité

✩ La Compagnie KF offre deux représentations de la Galette des Reines dans le cadre de Mythos

✩ L’association l’Alumette propose une conférence pour faire connaître l’initiative des Terrains d’Aventures, espace d’émancipation construit pour et par les enfants, qui se développe à Rennes.

✩ Pour fuir un temps pluvieux, Cœurs Résistant se réfugie à l’Hôtel pour une représentation de Trace :  

« En partenariat avec la Fondation Abbé Pierre, l’association a ouvert un espace d’expression pour les personnes de la rue et anciennement de la rue, permettant à chacune de s’exprimer sur son logement idéal. Ces échanges riches et précieux ont permis de considérer les besoins, les revendications, les envies et surtout d’imaginer ensemble de nouvelles manières d’habiter adaptées à chacun et à chacune.
Un collectif de participants ayant témoigné a décidé, pour valoriser leur propre parole et celle d’autres personnes de la rue interrogées, de créer la pièce de théâtre « Traces ».
Pour nous, des traces représentent des passés singuliers, des parcours de vie dans une rue, une ville, un monde. Ce sont des traces de nos existences, des chemins que l'on se fraye. Des traces de vie. Des traces ineffaçables dans le cœur, dans la mémoire et l'esprit. Des traces qui marquent la parole de ceux que l'on écoute si peu."

✩ Le CRESS pour une rencontre du réseau des pôles ESS bretons

La compagnie Roselend affine sa deuxième création Sœur et offre une représentation aux hôtes

Ce spectacle dansé et cinématographique hors les murs de 40 minutes, immerge le spectateur dans l'univers onirique du sport et de la compétition ; sa dimension symbolique porte quant à elle bien au-delà. Elle vient questionner les légendes et les icônes, le pouvoir de l'apparence et de la performance, le patriotisme et la nation d'appartenance entre autres réflexions... Nous avons volontairement construit un spectacle auquel chacun peut s'identifier ; ce dernier offre selon son positionnement autour de la structure, sa sensibilité propre, son vécu de nombreuses latitudes d'interprétations.

Sa structure à 360° pareille à une arène, un ring, un silo, plonge l'auditeur dans une œuvre totale où viennent se mêler des projections de films Super 8 et de la danse mis subtilement en lumière par des néons de couleurs, des douches et des poursuites sur une BO empreinte d'extraits sonores de matchs de boxe, de cris de stades, de marches militaires, de soul 70's et de rock 80's, détournés et remixés par des artistes musiciennes (Coline Godinot, Clémence Joly et Margaux Séon).

Il y a celleux qui reviennent :

✩La Fourmilière et la Cloche pour un atelier cuisine qui réchauffe les liens sociaux
Laila BELLOUCH, psychologue dans le cadre de l’EDEF35, pour  un atelier collage avec un groupe de jeunes
Agnès Orgeas et Samuel Bausson pour faciliter un groupe de parole et de soutien

Celleux qui arrive pour un séjour de trois mois

Marie Derrien, mosaïste  illustratrice, investit une des trois chambres aux côtés d’ALMA et de CASAB , en quête d’un atelier pour travailler sur ses illustrations

Mais aussi  les hôtes en séjour long déjà sur site !

✩ Casab
Le collectif d’architectes Care Ker
Le Collectif AAAAA et leur laboratoire de Design Social avec Laura Paunero, Hoda Chaib, Célia Guye et Eva Hardy
ALMA pour mener à bien son projet de Roman Graphique
L'Equipière et sa ressourcerie sports et aventures !
Le collectif d’architectes en recherche-action Lost&Find
Le QG ponctuel de La Rance n’est pas un fleuve

Le chantier école du GRETA de réemploi des anciens vestiaires du centre de soins dentaires